logo

FR Marines Coloniaux

 

 

 

 

Les Marines Coloniaux constituent l’autre bras armé du XIIIème Corps Expéditionnaire.
Ils assument un large éventail de missions et dispose de leur propres pilotes et support Aérospatial.
La branche Marines du XIIIème est composée de 3 divisions: Infanterie, Vecteurs et Appuis Aérospatiaux et Opérations Spéciales.

 

 

Division Infanterie [INF]

 

Travaillant en équipe, formés aux tactiques les plus exigeantes et s’entraînant continuellement, les membres de l’infanterie coloniale sont tous des spécialistes du combat.

Protéger une autorité, un navire ou une installation, mener une attaque ou un embarquement, une inspection. Pour toutes ces missions et bien d’autres, c’est l’infanterie marine qui est utilisée.

Première Section active:

 

XIIICE 1ère Section “Black Panthers” – 4 Squads de 9 Marines

 

Nous comptons sur vous pour rejoindre les rangs afin de nous permettre de former deux ou plusieurs sections afin d’étendre les capacités du XIIIe Corps expéditionnaire. Ahou!

 

 

Vecteurs et Appuis Aérospatiaux [VAA]

 

La division aérospatiale permet aux marines de fournir leur propre mobilité aérospatiale tactique, leur appui air-sol et leur supériorité aérienne planétaire.

La mobilité est assurée par des Dropships légers et lourds pour les insertions et les extractions, en zone sécurisée ou en zone rouge.

Les Marines Combattants et les Bombardiers sont utilisés pour escorter ces vaisseaux et fournir un appui rapproché au profit des Marines sur le terrain.

Ces différents moyens sont organisés dans des Escadrons ou des Escadrilles mixtes.

Les chasseurs utilisés par la VAA sont principalement des vaisseaux Anvil, réputés pour leur résistance et leur fiabilité.

Les Dropships sont plus variés: Cutlass / Hoplite / Prowler / Hercules

 

L’Escadron PEGASUS – Callsign Yankee est le 1er et actuel escadron VAA

 

 

Division Opérations Spéciales [OS]

 

La division des opérations spéciales des Marines Coloniaux est composée d’opérateurs choisis parmi les Marines.

Présentant généralement des profils atypiques et une bonne capacité d’intégration au sein d’une équipe agissant en totale autonomie, ces opérateurs se voient confier des missions dont les objectifs ont une valeur stratégique ou de gestion de crise.

La libération d’otages, la capture de cibles de haute valeur, la recherche et la transmission de renseignements, entre autres, sont les prérogatives des groupes d’opérations spéciales.

Chaque groupe dispose de ressources organiques, y compris ses propres navires et véhicules. Ceux-ci sont généralement modifiés pour mieux répondre aux paramètres de leurs missions.

 

 

Instructions